Souvent les gens me demandent: « mais pourquoi je ferais du compost?» ou encore « mais je le mettrais où? »

Lu un article dans le magazine la maison du 21e siècle:

« Les déchets putréscibles représentent 40% de nos rebuts. Dans les sites d’enfouissement, il génèrent du méthane, un puissant gaz à effet de serre.»

En bref, si vous compostez ces déchets, ils se retrouvent plutôt comme une source organique qui nourrit la terre, car ils ne sont pas contaminés par les autres rebuts. Ils ne se décomposent pas à ciel ouvert. Sachez que le méthane est le premier gaz nocif sur la liste des pollueurs terrestres, devant le gaz carbonique de nos voitures. Et où mettre le compost (qui forme une belle terre noire qui sent bon)? Mais sur la terre, parbleu! N’importe où et partout: autours des arbres, dans vos bacs à fleur, dans votre cour, dans celle de votre voisin, dans le parc du coin, dans vos plantes à l’intérieur. Vivement des mesures incitatives mises en place par les villes et les municipalités afin d’encourager cette pratique, et d’informer les gens.

Publicités