Lors des RIDM à Montréal, je suis allée voir le touchant documentaire Garbage Dreams. La cinéaste Mai Iskander a filmé avec un regard juste et jamais complaisant, des jeunes garçons qui habitent dans les bidonvilles du Caire, en Égypte. Le portrait, tissé sur plusieurs années, raconte leurs espoirs et leurs rêves, leurs luttes et leurs peurs. Tout en finesse devant un drame qui écrase pourtant les 60 000 habitants de ce quartier pauvre égyptien, on découvre comment les Zabaleen (nom donné aux habitants de ce quartier) trient et recyclent 80% des poubelles du Caire depuis des années. Et comment le gouvernement Égyptien décide de moderniser le traitement des déchets, en implantant un système de collecte à l’occidentale, qui dépose les déchets dans des dépotoirs, et recycle un mince 20% des détritus…

Mojattam street (Photo tirée du site du film)

Courtesy of kids with Cameras, Our Cairo Neighbouhood, by Diminiana, 11 ans

Publicités