Dans le cadre de mes recherches pour mon web-documentaire sur les déchets, je suis allée faire une première rencontre avec les gens de chez Compost Montréal. Voici ce que Steven et Claudia m’ont raconté. * You can read a blogpost in english about Compost Montreal in the ZERO WASTE BLOG.

Voici Steven McLeod et Claudia Diaz, de l’équipe de Compost Montréal

Compost Montréal offre une service de collecte de compost à domicile aux résidants de Montréal pour 5$ par semaine depuis plus de deux ans. Solution idéale pour les gens de la ville qui vivent dans des logements où ils n’ont pas accès à des compostières. Steven McLeod n’a pas attendu que la ville mette en place la collecte sélective des matière organiques pour aider ces concitoyens à faire du compost. Ancien courrier à vélo, c’est d’abord à petite échelle qu’il a commencé son projet, en ramassant le compost pour des voisins, des amis, en le transportant sur son vélo, une petite remorque attachée à l’arrière. En une année, la vingtaine d’abonnés qu’ils desservaient est passée à une centaine. Compost Montréal ramasse maintenant les matières organiques chez 650 Montréalais, et une dizaine de commerces (le coût est plus élevé pour les commerces, selon le volume de matières collectées). La petite organisation de 8 personnes qui fonctionne sans subventions compte sur le bouche-à-oreille pour faire sa publicité. Pragmatique, McLeod laisse les choses grandir naturellement. Et ça marche. Sans forcer, simplement ne répondant à la demande grandissante de citoyens conscients des enjeux écologiques et sensibles à l’environnement. Que pense-t-il des projets de compost prévus à Montréal à grande échelle? Faut voir. Il sait que ce sera long, car les grandes organisations sont lentes, surtout dans Montréal où plusieurs pratiques administratives sont exercées dans les différents arrondissements. Donc, si on veut que ça bouge vite pour faire son compost dès maintenant à Montréal, vaut mieux:

A) Le faire soi-même dans sa cour (différentes compostières disponible aurprès des Éco-Quartier et dans les quinquailleries)

b) S’abonner au compostage de son éco-quartier (avec une clef, on a accès à des compostières communautaires)

c) Joindre compost Montréal!

 

Publicités