On nous annonce toujours comme une bonne nouvelle la croissance économique et comme une mauvaise nouvelle la stagnation ou la décroissance. On met en place un système qui croit vers toujours plus d’expansion et plus de croissance. Mais notre monde est limité, il a une finalité. Comment revoir des structures économiques pour une stabilité, ou un système en entropie?

Anecdote: Les producteurs des chaussures « Crocs » perdent de l’argent car leurs chaussures sont trop résistantes et écologiques donc elles ont saturé le marché. Si elle ne revoit pas ses stratégies de mise en marché, la compagnie va vers la faillite. La vision de ce fait par l’élite économique et intellectuelle est très négative. Mais nous devons poser les bonnes questions.

Bien qu’écologiste, je suis réaliste. Je sais que nous fonctionnons dans un système et qu’un équilibre économique doit exister. Mais il faut radicalement revoir nos structures, qui portent sur des valeurs destructrices. J’ose espérer que des règles éthiques sociales et écologiques peuvent forcer le capitalisme à se réinventer, et cesser son cycle de destruction. Certains pensent que c’est possible. En lisant « Confessions of a Radical Industrialist: Profits, People, Purpose–Doing Business by Respecting the Earth » de Ray C. Anderson, je le pense aussi.

Pour ceux qui ne connaissent pas Ray C. Anderson: Homme d’affaire qui a misé sur le développement durable depuis 15 ans
Confessions of a Radical Industrialist: Profits, People, Purpose–Doing Business by Respecting the Earth

Publicités