Les écologistes parlent depuis longtemps de la responsabilité du producteur. La ministre Line Beauchamp vient de mettre en place une mesure qui ira dans cette direction. C’est une très bonne nouvelle, car on pourrait penser qu’à terme (100% de responsabilité des coûts du recyclage de leurs produits en 2015), les producteurs réagiront en réfléchissant davantage au suremballage de leur produit. Reste à voir la mise en application et la réaction des producteurs face à cette mesure.

Lire l’article de François Cardinal dans La Presse La facture du recyclage refilée aux entreprises

Publicités