Il est impératif que nos sociétés changent de cap. Il faut prendre des décisions économiques qui tiennent compte de la crise écologique. Le budget déposé par le ministre Bachand aujourd’hui est non seulement triste par son manque de vision, mais je le qualifierais de tragique pour son aveuglement volontaire face aux graves enjeux écologiques que nous vivons. Écoutez ici le journaliste Hervé Kempf pour avoir un peu de perspective, et de connaissance de la situation écologique planétaire. Mais où sont donc nos politiciens? La tête dans les sables… bitumineux!?!

HERVE KEMPF : LA CROISSANCE EN QUESTION
envoyé par ARENEIDF. – L’actualité du moment en vidéo.

Publicités