Voilà ce que Chris Jordan a trouvé dans la carcasse d’un albatros. Du plastique. Here is what Chris Jordan found in a dead albatros. Plastic.

Certaines solutions technologiques tentent de résorber le problème, tel que Ecopure. Mais la technologie n’est qu’une réponse partielle face à l’ampleur de la crise. Il faut changer nos mentalités.

Je suis tombée sur le projet fou de Taina, une dynamique jeune femme de Vancouver, qui a décidé de vivre un an sans plastique. Très gros défi, qui a pour impact de considérablement réduire ses déchets. Elle est fascinante, et son blogue se lit comme un roman. Overconsumption of plastic http://plasticmanners.wordpress.com/

Shoreline plastic pollution

Publicités