Archives de la catégorie Réutilisation

Non je ne parle pas d’échange de couple, mais d’échange de… livres, cd, jeux vidéos! Avec SWAP on peut échanger facilement avec d’autres. Pas plus compliqué qu’à la petite école:  » Tu m’échanges tes biscuits contre mes raisins? »

Facile, simple, amusant.

Vous sauvez de l’argent, vous sauvez la planète.

http://www.swap.com/

Cette fontaine d’eau chinoise utilise des milliers d’urinoirs, lavabos et toilettes recyclées. L’installation fait 100 mètres par 5 mètres.

Marcel Duchamp n’a qu’à bien se tenir avec sa Fontaine.

I just discovered http://neighborgoods.net/

You can share and exchange goods with your neighbours. I hope the project will extend to Canada. I am shure it would work well here.

*

Quelle idée simple, géniale et efficace. On revient au côté pratique, aux valeurs d’échange pratique d’antan, mais avec la twist 2.o. Un site qui permet de facilement échanger, emprunter, prêter, partager, donner ou vendre des choses pratiques à vos voisins.

Pour l’instant, le projet fonctionne aux États-Unis seulement. http://neighborgoods.net/

Je suis tombée sur Recyclart sur Facebook. Et un beau coup de coeur! http://www.recyclart.org/

J’adoooore!

Les responsables de ce beau blogue tout simple et brillant, c’est eux: http://www.neomansland.com

Before you think about recycling, there is a list of solutions you can think of. Here is a list of tips from the website Recycle now

Site de solutions avant le recyclage / réduction de déchets: Recycle now. Le site (en anglais seulement) donne une liste de trucs simples à faire, avant de penser à recycler (la dernière option!)

Librement traduit, voici les éléments principaux:

1) Courrier indésirable: s’assurer de ne pas recevoir de circulaires ni d’être abonné à des listes de courriers par la poste. Mettre une insigne « pas de circulaires » sur sa porte.

2) Donnez vos restes de peinture à des organismes locaux de bénévolat. Mieux qu’au centre de déchets dangeureux, car on est pas certains de ce qu’ils font avec ces restes. Dites-le moi si vous savez!

3) Vos poubelles sont les tésors des autres! Donnez! Utilisez les réseaux de dons en ligne. Voir billet précédent sur les sites d’échanges de biens.

4) Évitez de jetter de la nourriture. C’est un sac d’emplettes sur quatre qui se ramasse directement à la poubelle. Cuisinez vos restes, et achettez de petites quantités.

Connaissez-vous le site d’échange de biens Freecycle? Réseau international de près de 7 millions de membres, de plusieurs sites web locaux dans différentes villes qui permet de donner ses biens, plutôt que de jetter. Vous n’avez pas la patience d’organiser une « vente de garage » par beau temps comme nous le faisons au Québec? C’est l’hiver, et vous n’avez aucun espoir de réussir votre vente de garage par -10 degrès? Avec l’essor flaboyant que connait le web depuis une quinzaine d’années, le cyberespace s’avère une niche de ressources incroyables et une alternative pratique aux marchés aux puces et autres brocantes de sous-sol d’église. Il est bien sûr possible de vendre ses biens en ligne, mais le troc et l’échange dans un esprit communautaire ont la cote ici. Il est possible de faire des échanges, ou de simples dons directement sur le web. Souvent, la seule condition pour faire l’acquisition de bien, c’est de donner aussi.

Plusieurs projets existent, diverses solution alternatives à Freecycle, comme en témoigne cette liste publiée par The Gardian (surtout pour le Royaume uni, mais quelques projets internationaux).

Joyeux Whats mine is yours

Découvrez le projet « SWAP » qui a pris naissance ici à Montréal: Le plus grand échange de vêtements en amérique du Nord!

Journée sans achat… le début d’une prise de conscience. https://www.adbusters.org/

En quelques années, nous avons augmenté notre recyclage, mais nous avons fait exploser notre consommation…

Et avant de transformer un maximum de poubelles pour faire du profit (voir billet sur la biométhanisation), il faut d’abord réduire ses déchets et faire preuve d’efficacité énergétique. Sinon on se retrouve avec une société qui produit davantage de déchets pour pouvoir faire davantage d’énergie, qui servira à faire davatage de produits qui seront consommés et jettés à la poubelle… pour produire de l’énergie. On devient fou à force de tourner en rond dans un cercle infini et exponetiel. La vraie solution, c’est de consommer moins.